Gestion publique

Sécurité alimentaire : 100 000 personnes seront assistées dans la région de Diffa

Sécurité alimentaire : 100 000 personnes seront assistées dans la région de Diffa

(Niamey et les 2 jours) - En fin de semaine dernière, le projet de renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des services eau-hygiène et assainissement a été lancé à Diffa par l’ONG WHH (Welthungerhilfe). D’une durée de huit mois, ce projet a comme objectif principal de renforcer la résilience de 1OO.OOO personnes notamment des réfugiés, des déplacés internes entre autres, face aux effets négatifs de la pandémie sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les Communes de Diffa, Chétimari, Guéskérou et Mainé-Soroa.

« Pour réaliser cet objectif, le projet se fixe trois grands résultats pour assurer un accès immédiat, sûr et adéquat à la nourriture et un soutien efficace aux moyens de subsistance pour les populations les plus vulnérables à court terme, améliorer les services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement et assurer les pratiques d’hygiène des populations ciblées de la région, et enfin assurer la prévention de la malnutrition chez les groupes les plus vulnérables ciblés », a déclaré Moussa Moustapha, Chef de Base WHH dans la région.

Notons que la cérémonie de lancement a été présidée par le secrétaire général du gouvernorat de Diffa, Yahaya Nagodi qui a profité de l’occasion pour rappeler les liens de collaboration étroite qui existent entre l’ONG WHH et les structures déconcentrées. Ces rapports, qui permettent une bonne orientation des actions de WHH avec les politiques et stratégies sectorielles du Gouvernement du Niger.

Région frontalière du Nigéria, la région de Diffa est une des régions les plus confrontées au terrorisme au Niger.   

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.