Gestion publique

Les forces de défense et de sécurité se forment en vue des prochaines élections

Les forces de défense et de sécurité se forment en vue des prochaines élections

(Niamey et les 2 jours) - La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a initié ce 8 octobre 2020, une formation des formateurs à l’intention des forces de défense et de sécurité (FDS). Objectif :  renforcer les capacités en matière de maintien de l’ordre public, de respect des droits humains, de sécurisation des électeurs et des acteurs des bureaux de vote.

Justifiant cette initiative, le président de la CENI, Me Issaka Souna a expliqué que les FDS sont impliquées tout au long du processus, en particulier dans la sécurité, la logistique, le maintien de l’ordre, la prévention et la gestion des crises. Cette formation vient donc à point nommé, les outiller pour qu’elles jouent leurs rôles avec professionnalisme, a-t-il précisé.

Il est également revenu sur les innovations des prochaines échéances électorales, en l’occurrence le fichier électoral biométrique établi dans l’optique de renforcer la sécurité dans la tenue des élections. Ce fichier a été récemment audité par les services compétents de L’OIF (Organisation internationale de la francophonie) et de l’Union Africaine et a été jugé fiable.

Me Issaka Souna a en outre saisi l’occasion pour rendre hommage aux militaires tombés en combattant les djihadistes et autres groupes armés. « Ils sont tombés sur le champ d’honneur et méritent tout notre respect et notre reconnaissance », a-t-il déclaré.

Ahlijah Mawulolo


Please publish modules in offcanvas position.