Gestion publique

La politique foncière rurale au cœur des échanges entre membres du gouvernement

La politique foncière rurale au cœur des échanges entre membres du gouvernement

(Niamey et les 2 jours) - Le 5 octobre, le Premier ministre Brigi Rafini a présidé un séminaire dédié au membre du gouvernement sur la question de la politique foncière rurale.  L’objectif était d’amorcer la mise sur pied d’une gouvernance foncière cohérente visant à contribuer de façon efficace au développement économique et social du Niger.

La question foncière suscite depuis quelques années, des interrogations auprès des populations rurales et du gouvernement. Ce sont ces raisons qui ont poussé le gouvernement à élaborer et adopter un document de politique foncière rural, au profit de tous les acteurs du monde rural. Le premier ministre dans son allocution a rappelé le caractère prioritaire de cette démarche. « Nous avons jugé utile, avant de soumettre ce document au conseil des ministres, de nous l’approprier à travers le présent séminaire. Nous avons un dispositif très riche, mais sur le plan opérationnel, de nombreuses difficultés se posent et que nous n’arrivons pas à bien gérer en raison de l’absence d’une gouvernance foncière cohérente bien voulue et entretenue. Toutefois, il n’est jamais tard pour bien faire ». A-t-il affirmé.

Le document de politique foncière rurale s’articule autour de quatre orientations, à savoir la réorganisation du cadre institutionnel et juridique tout en améliorant ses performances, le renforcement de l’efficacité et la standardisation de la sécurité des droits fonciers légitimes des populations et opérateurs ruraux ; l’amélioration de la gestion des domaines et des ressources partagées ; enfin la mise en place des dispositifs efficients et efficaces de régulation des marchés fonciers et des dynamiques foncières. Ces orientations sont déclinées en quatorze (14) axes stratégiques comprenant quatre-vingt-dix (90) mesures.

Principal orateur au cours des échanges, le ministre de l’agriculture et de l’élevage, Albadé Abouba, a rappelé le caractère inclusif du document. Notons que ce document de politique foncière rurale fera une autre fois l’objet d’échanges par les membres du gouvernement afin de l’enrichir davantage avant son adoption au conseil des ministres.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.