Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

L’arrivée d’éleveurs nigériens cause des tensions au Nigéria

L’arrivée d’éleveurs nigériens cause des tensions au Nigéria

(Niamey et les 2 jours) - L’arrivée de centaines d’éleveurs nomades en provenance de la République du Niger dans l’Etat fédéré de Niger au Nigéria a entraîné un petit vent de panique au sein des populations locales. Raison : Celles-ci gardaient encore le souvenir des récents affrontements entre éleveurs et agriculteurs du conseil régional de Bwari sur le territoire de la capitale fédérale, Abuja. 

Selon le média en ligne nigérian, The Vanguard, ces éleveurs sont arrivés très tôt le matin avec un important troupeau d’animaux comprenant des vaches, des moutons, des ânes et des chameaux avec l’intention de camper dans la localité de Sabon-Wuse pour quelque temps avant de se rendre dans l’État fédéré de Bauchi. L’embouteillage occasionné par leur arrivée, ajouté au fait que bon nombre d’entre eux étaient à moto, a contribué à semer la panique au sein de la population.

La zone sud-est du Niger et celle du nord Nigéria concentrent une grande partie du cheptel d’Afrique de l’Ouest. La transhumance des éleveurs nigériens vers les pâturages du nord du Nigeria est courante en temps de sécheresse. Ces déplacements d’Hommes et de troupeaux entraînent malheureusement des affrontements avec les agriculteurs. Ces conflits alimentent les ressentiments de part et d’autre, et créent un terrain favorable pour le message extrémiste des groupes terroristes comme Boko-Haram.

Le Niger et le Nigéria, conscients du danger que représente cette situation, tentent depuis de nombreuses années de définir des axes de transhumance commune. Malheureusement, ces axes ne sont pas respectés par les communautés.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.