Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Gestion publique

Législatives : le Pnds rafle 80 sièges sur 166 en attendant le vote des 5 députés de la diaspora

Législatives : le Pnds rafle 80 sièges sur 166 en attendant le vote des 5 députés de la diaspora

(Niamey et les 2 jours) - Les résultats globaux provisoires de l’élection législative du 27 octobre donnent le Pnds largement victorieux. En effet, sur les 171 sièges à pourvoir le parti rose en a moissonné 80 alors même que 5 sièges restent à pourvoir pour la diaspora. Cette victoire annonce clairement que le parti de Mohamed Bazoum sera la boussole de la prochaine de prochaine législature. Aussi, ce score dénote surtout d’une montée en puissance du parti rose qui obtint 75 députés en 2016 au second quinquennat de Issoufou Mahamadou.

Cette progression correspond à un recul des principaux partis de l’opposition. Le Moden Fa Lumana de Hama Amadou s’en sort avec 19 sièges alors qu’il en avait 25 à l’issue de l’élection de 2016 et le Mnsd Nassara de Seyni Omar obtient 13 sièges contre 20 en 2016. Il faut aussi noter que des partis qui étaient représentés à l’hémicycle sous la législature en fin de mandat se retrouvent avec 0 siège. C’est le cas de l’Udr de l’ancien premier ministre Amadou Boubacar Cissé et l’Adn de l’ex-ministre de la Communication Mahamadou Salissou Habi.

Les résultats de ces élections législatives de même que ceux des présidentielles proclamés le samedi, par la commission électorale ont été transmis à la Cour Constitutionnelle le même jour pour validation. Les partis de l’opposition, réunis au sein de la Coalition pour l’Alternance (Cap 20-21) ont d’ores et déjà annoncé leur intention de déposer un recours auprès de la Cour Constitutionnelle contre les résultats proclamés dans certaines circonscriptions.

Youssouf Sériba


Please publish modules in offcanvas position.