Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

Attaques terroristes : le Premier ministre s’est rendu dans les villages attaqués

Attaques terroristes : le Premier ministre s’est rendu dans les villages attaqués

(Niamey et les 2 jours) - Le Premier ministre Brigi Rafini s’est rendu ce 3 janvier dans les localités de Tchombangou et de Zaroumdarèye, situées dans la région de Tillabéry, où une centaine de civils ont été massacrés par de présumés djihadistes ce 2 janvier. Le chef du gouvernement était porteur d’un message de sympathie de la part du chef de l’État et était également venu constater l’ampleur des dégâts.

Le bilan de cette attaque a été particulièrement lourd. Les sources officielles font état de 102 morts et de dizaines de blessés. C’est à l’aide de motos que les assaillants dont le nombre devrait avoisiner une centaine selon les sources locales ont attaqué les deux villages en se divisant en deux groupes. Ils ont ensuite massacré tous les hommes et les enfants. Seules les femmes ont été épargnées. Les raisons de cette attaque d’une rare violence qui intervient en plein processus électoral sont de deux ordres ; il s’agirait principalement d’un raid punitif suite à la neutralisation par les groupes d’autodéfense de deux djihadistes au cours du mois de décembre ; ajoutés à cela, les villageois auraient refusé de payer l’impôt que leur réclamaient les groupes terroristes.

Le Premier ministre a déclaré à l’issue de sa visite que le dispositif sécuritaire dans la zone sera renforcé et que des vivres seront distribués aux populations éprouvées qui ont vu leurs champs et greniers incendiés par les assaillants.

Le chef de l’État, son excellence, Issoufou Mahamadou a présidé ce lundi une session extraordinaire du Conseil national de sécurité, au cours de laquelle de nouvelles mesures seront prises.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.