Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Gestion publique

Niger : la traite des personnes a reculé entre 2011-2019

Niger : la traite des personnes a reculé entre 2011-2019

(Niamey et les 2 jours) - De par sa situation géographique, le Niger est un pays de transit pour les candidats à l’immigration clandestine vers l’Europe. Cette situation a contribué à l’augmentation du phénomène de la traite humaine qui alimente les réseaux criminels. Conscient du danger que représente cette situation, le gouvernement a renforcé son arsenal juridique et lancé de nombreux programmes pour lutter contre ce fléau.

C’est ainsi que la loi organique portant création et fonctionnement de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) a été adoptée, avec elle, les lois relatives à la migration et au terrorisme. À cela s’ajoute la création de l’Agence Nationale de Lutte contre la Traite Personnes et le Trafic Illicite des Migrants (ANLTP/TIM).

Ces initiatives ont porté leurs fruits. Ainsi les données en matière de lutte contre la traite des personnes indiquent qu’environ 419 personnes ont fait l’objet de poursuites judiciaires. Cela a valu au Niger le prix de la lutte contre la traite des personnes en 2019, décerné par l’Union européenne, la CEDEAO et le Centre International des Politiques migratoires.

Rappelons que les forces de défenses et de sécurité du Niger sont en première ligne dans cette lutte et conduisent régulièrement des missions de sauvetages de migrants en détresse abandonnés par leurs passeurs dans le désert.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.