Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Gestion publique

Niger : lancement des travaux du centre culturel Boubou Hama

Niger : lancement des travaux du centre culturel Boubou Hama

(Niamey et les 2 jours) - Ce 1er avril, comme un dernier hommage à la culture, Mahamadou Issoufou a procédé à la pose de la première pierre du centre culturel Boubou Hama. Cet espace consacré à la culture et qui s’étend sur une superficie totale de 1,3 hectare porte ainsi le nom d’un des plus illustres hommes politiques et de cultures qu’a connu le Niger.

Une fois fini, le centre culturel comprendra une galerie d’arts, des salles multifonctions, des cafés et restaurants, une bibliothèque pour enfant, une pour adulte, des halls, des espaces aérés, des bâtiments administratifs, des bâtiments pour la recherche et un amphithéâtre. L’emplacement choisi, la vallée de Gountou Yena, cadre avec le rêve de Boubou Hama de dédier ce paysage pittoresque à la culture.

Dans son allocution, le président Issoufou Mahamadou a rendu un hommage à l’ancien président de l’Assemblée nationale nigérienne. « D’aucuns disaient que Boubou Hama était un océan de connaissances. C’était un homme qui avait une vaste culture, qui touchait à tout : à l’anthropologie, à l’histoire, à la sociologie. On disait même qu’il était un spécialiste du Marxisme. Donc, c’est à cet homme que j’ai voulu rendre aujourd’hui hommage. Il ne réduisait pas la culture au folklore. Il considérait que la culture c’est des valeurs, c’est l’identité de nos sociétés ; il considérait que la culture devait servir à moderniser le pays, à moderniser la société, à moderniser la politique, à moderniser même notre politique. Voyez-vous : Boubou Hama était un homme complet. C’est pourquoi j’ai voulu, en clôturant mes deux mandats, finir par cette cérémonie », a-t-il déclaré à cet effet.

Notons que dans le cadre du programme de Renaissance, acte 1 et 2, une attention particulière a été accordée à la question de la renaissance culturelle. Entre autres actions menées en faveur de la culture, le président Issoufou a initié la création d’un fonds de développement des arts et de la culture, de l’ordre de la culture, des arts et de la citoyenneté, de la bibliothèque nationale du Niger et de l’institut national des arts et de la culture.

Ce 02 avril le mandat de celui qui a conduit la destinée du Niger pendant deux quinquennats prendra fin.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.