Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Formation

Niger : bientôt une école des arts à Niamey

Niger : bientôt une école des arts à Niamey

(Niamey et les 2 jours) - Ce 16 mars, le Premier ministre, son excellence Brigi Rafini et l’humoriste nigérien Moustapha Mahamane Mouctari plus connu sous le pseudonyme de Mamane le Gondwanais, ont procédé à la pose de la première pierre de l’école de comédie et des Arts de Niamey (ECA). Cette école dont le promoteur n’est autre que Mamane le Gondwanais devra permettre de former des professionnels dans les métiers d’arts comme le cinéma, le théâtre, la danse, la musique et aux métiers de production et de valorisation du patrimoine culturel dans le domaine des arts du spectacle du Niger et de la sous-région. Une fois terminé, le centre sera composé outre l’administration, d’un amphithéâtre de 735 places, d’un logement, d’un compartiment studio et de salles de répétition, d’une cafétéria et d’une salle de théâtre.

Dans son allocution, le Premier ministre s’est dit pressé de voir les portes de cette école ouvrir. Quant au ministre de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, Assoumana Malam Issa, il a rappelé l’opportunité que représente l’ouverture de ce centre de formation. « Il ne fait aucun doute que cette initiative va renforcer le dispositif de formation aux métiers de la culture et faire ainsi de la culture un levier de développement. De par son caractère africain, l’ECA contribuera à faire du Niger la plaque tournante des arts africains », a-t-il indiqué à cet effet.

101 ecole des arts niger

De son côté ‘’le président du parlement du rire’’ a justifié sa démarche par le fait qu’« aujourd’hui l’humour est un métier et je fais partie de la première génération d’humoristes africains qui vivent de leur art. Pour cela il faut une formation, et c’est ce qu’offre cette école qui sortira du sol dans deux ans… Les industries culturelles créatives sont une opportunité de croissance économique pour l’Afrique ».

Notons qu’en marge de la cérémonie, Mamane le gondwanais a été élevé au grade de chevalier dans l’ordre national du Niger par le Premier ministre.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.