Finance

Finances : 80 % de taux d’exécution pour le budget de l’État en 2018

Finances : 80 % de taux d’exécution pour le budget de l’État en 2018

(Niamey et les 2 jours) - Les députés ont procédé ce 2 novembre à l’examen et au vote du projet de loi de règlement pour l’année budgétaire 2018. Adopté à 114 voix pour et 20 contre, ledit projet de règlement présente les résultats d’exécution du budget général de l’État et des comptes spéciaux du trésor au titre de l’année 2018. Ce taux se situe à 80,10 %.

Le budget général de l’État en 2018 était initialement arrêté à un montant de 1 900,86 milliards de FCFA. Il a connu deux rectifications. La première l’a rehaussé de 71,11 milliards et la 2e rectification l’a fait croître de 8 milliards. Au total, le budget initial a connu une augmentation en recettes et en dépenses de 79,11 milliards.

Selon Andamou Namata président de la commission finance, de l’évaluation du niveau d’exécution du budget de l’État sur les 3 années consécutives 2016, 2017, et 2018, « il ressort que le budget de 2018 a enregistré le meilleur taux d’exécution tant en recettes qu’en dépenses ». Les montants des réalisations des recettes du budget général de l’État et des comptes spéciaux du trésor s’élèvent à 1 691 milliards FCFA contre des dépenses de 1 609 milliards FCFA, soit un résultat positif de 82 milliards FCFA.

La loi de règlement budgétaire est un examen obligatoire aux pays membres de l’UEMOA. Le Niger est le premier pays à sacrifier à cet exercice. Pour rappel le projet de loi de finances 2018 a fait l’objet d’une vive contestation de la part de la société civile avant d’être voté le 26 novembre 2017.

Youssouf Sériba



Please publish modules in offcanvas position.