Education

Niger : de nouvelles mesures pour l’organisation du baccalauréat

Niger : de nouvelles mesures pour l’organisation du baccalauréat

(Niamey et les 2 jours) - Alors que la section 2020 du baccalauréat s’est soldée par un taux de réussite en nette progression (de 26,56 % en 2019 à 34,42 % cette année), et ceci dans un contexte difficile marqué par la pandémie du coronavirus, le gouvernement vient d'annoncer de nouvelles mesures relatives à l’organisation de la session 2021 de cet examen au cours du conseil des ministres de ce 2 octobre.

Ainsi, en vue d’une plus grande efficacité et au regard de la nécessité de répondre aux exigences internationales et à l’accroissement vertigineux des besoins induits par une augmentation exponentielle des effectifs des candidats, le gouvernement a annoncé la conception et la mise en œuvre immédiates de réformes à prendre en compte dans les préparatifs de la session 2021.

Au rang de ces réformes, figure la digitalisation de l’inscription des candidats ; la suppression du second groupe pour optimiser l’organisation, le raccourcissement de la durée de la session et le repêchage direct des candidats admissibles ainsi que la création des centres de correction des copies à l’intérieur du pays pour limiter les déplacements des membres des jurys.

Avec un taux d’alphabétisation situé à 29 %, le Niger fait partie des pays comptant le plus d’analphabètes au monde. Le gouvernement multiplie depuis, de nombreuses initiatives en faveur de la scolarisation.

Mawulolo Ahlijah


Please publish modules in offcanvas position.