Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Economie

Coup d’État manqué du 31 mars : le capitaine Sani Gourouza remis aux autorités nigériennes

Coup d’État manqué du 31 mars : le capitaine Sani Gourouza remis aux autorités nigériennes

(Niamey et les 2 jours) - Le présumé cerveau de la tentative de coup d’État raté du 31 mars dernier vient d’être remis aux autorités nigériennes par leurs homologues du Bénin, indiquent des sources militaires. Le capitaine Sani Garouzou en cavale depuis l’échec du coup de force et contre lequel avait été lancé un mandat de recherche internationale à travers Interpol, devra désormais répondre des faits qui lui sont reprochés devant la justice.

Les autorités nigériennes reprochent à cet officier de l’armée de l’air inconnu du grand public d’avoir voulu dans la nuit du 30 au 31 mars, s’emparer du pouvoir alors que la toute première transition civile du pays était en cours entre l’ancien président Issoufou Mahamadou et le nouveau président Mohamed Bazoum.

Cette tentative de putsch était intervenue alors que l’opposition menée par le candidat malheureux Mahamane Ousmane contestait les résultats proclamés par la cour constitutionnelle et menaçait de descendre dans la rue. 

Certaines sources non officielles font état du fait qu’en dehors du capitaine Sani Gourouza, plusieurs autres militaires présumés coauteurs de la tentative de coup d’État ont également été interpellés. L’ouverture prochaine du procès devrait permettre de jeter la lumière sur cette affaire qui divise profondément l’opinion publique nigérienne.

Mawulolo Ahlijah



Please publish modules in offcanvas position.