Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Economie

Journée nationale de la femme nigérienne : des progrès qui méritent d’être « consolidés et renforcés »

Journée nationale de la femme nigérienne : des progrès qui méritent d’être « consolidés et renforcés »

(Niamey et les 2 jours) - Ce jeudi 13 mai 2021, le Niger célèbre la journée nationale de la femme nigérienne, instituée en 1992 par décret suite aux manifestations des années 90 menées par les femmes nigériennes pour revendiquer leur intégration à la commission préparatoire de la conférence nationale souveraine.

« Renaissance féminine au Niger : quelles stratégies pour un développement durable ? », était le thème de cette édition.

A l’occasion de cette journée, la ministre en charge de la promotion de la femme, Alahoury Aminata Zourkaleini a rappelé les avancées enregistrées ces dernières années en matière de promotion du leadership féminin et de participation des femmes dans la sphère politique.

Des progrès qui méritent d’être « consolidés et renforcés », affirme-t-elle. Ce, dans ce sens que le gouvernement a adopté depuis 2008, une loi instituant le système de quota aux fonctions électives, au sein du gouvernement et dans l’administration publique, a rappelé la ministre de la promotion de la femme.

Cette loi, révisée en 2019, a permis d’enregistrer 50 femmes au parlement à l’issue des élections de 2020 souligne-t-elle.

Toutefois, « l’insuffisance d’équité persiste entre les genres, ce qui constitue un frein au développement durable du pays », constate Alahoury Aminata Zourkaleini qui a appelé à une meilleure implication de la femme dans la vie politique et économique.

Notons qu’au Niger les femmes représentent un peu plus de 51% de la population mais restent moins scolarisées par rapport aux hommes.

Rahinatou Kimba (Stagiaire)



Please publish modules in offcanvas position.