Inscription à notre newsletter

Chaque jour l'actualité de l'économie et de l'investissement au Niger


Site en maintenance
Agro

Insécurité et pastoralisme : rencontre entre le premier ministre Ouhoumoudou et les ministres de l’élevage du G5 Sahel.

Insécurité et pastoralisme : rencontre entre le premier ministre Ouhoumoudou et les ministres de l’élevage du G5 Sahel.

(Niamey et les 2 jours) - Le Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou a reçu ce mercredi 9 juin à son cabinet, une délégation des ministres en charge de l’élevage des pays du G5 Sahel dirigée par le Ministre nigérien de l’Elevage, Tidjani Idrissa Abdoulkadri.

Cette rencontre a permis d’échanger avec le Chef du gouvernement nigérien sur le pastoralisme qui est de plus en plus menacé par l’insécurité dans l’espace G5 Sahel. Les ministres ont saisi cette occasion pour faire au chef du gouvernement nigérien un compte-rendu d’une rencontre sous régionale qui s’est penchée sur la question. 

Par ailleurs, les résultats d’une étude réalisée par le Réseau Bilital Maroobé relative à l’insécurité du pastoralisme dans la zone du Sahel ont été restitués au N°2 de l’exécutif nigérien. « Notre région fait face à des attaques terroristes, or l’insécurité limite le mouvement des pasteurs », a déclaré le ministre Burkinabè des ressources animales et Halieutiques Tégwende Modeste Yeranga à l’issue de cette rencontre.

 Au cours de cette rencontre, des pistes de solutions ont été identifiées à ce fléau et des recommandations formulées notamment en vue de l’implication des gouvernements de l’espace, des pasteurs, leurs organisations ainsi que des partenaires techniques et financiers, indique le ministre burkinabè.
Notons que les conflits entre agriculteurs et éleveurs, ainsi que le vol de bétails, sont devenus légion dans la sous-région depuis quelque temps. 

Une situation que le Benin a voulu prévenir en interdisant la transhumance transfrontalière depuis décembre 2020. Le Nigeria pour sa part, a récemment pris une mesure consistant à profiler les pasteurs nigériens avant qu’ils ne passent sa frontière, du côté de Jigawa dans le nord.

Youssouf Sériba

Lire aussi :

Transhumance : le Nigeria instaure des mesures contre les éleveurs du Niger


Please publish modules in offcanvas position.