Transports

Le processus d’interconnexion des systèmes informatiques des douanes du Niger, du Togo et du Burkina Faso franchit un nouveau pas

Le processus d’interconnexion des systèmes informatiques des douanes du Niger, du Togo et du Burkina Faso franchit un nouveau pas

(Niamey et les 2 jours) - Les responsables des Douanes du Niger, du Togo et du Burkina Faso ont procédé le 23 août 2019 à Ouagadougou à la signature d’un protocole d’accord qui s’inscrit dans le cadre de l’implémentation du Système interconnecté de gestion des marchandises en transit (Sigmat), lancé le 22 mars 2019, rapporte le site d’information Agence Ecofin.

A travers cet accord, ces trois pays frontaliers veulent simplifier le transit des marchandises et mieux lutter contre les pratiques frauduleuses au niveau de leurs postes frontières. Le but étant  de fluidifier la transmission des informations de telle sorte que, dès qu’un camion à destination du Niger est déclaré à Lomé, ses informations soient transmises aux autres douanes et vice-versa.

Avant cet accord entre les trois pays, les douanes nigériennes et béninoises avaient déjà, le 25 janvier 2019, interconnecté leur système informatique de gestion des informations.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.