Transports

Plus de 4 500 morts enregistrés sur les routes entre 2013 et 2017 au Niger

Plus de 4 500 morts enregistrés sur les routes entre 2013 et 2017 au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger a enregistré entre 2013 et 2017, plus de 4 500 morts d’accidents de la circulation, a révélé le ministre des Transports, Karidjo Mahamadou, à l’occasion de la journée africaine de la sécurité routière couplée à la journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route, célébrée hier dans l’ensemble du pays. Au total, ce sont environ 30 000 accidents de route qui ont été comptabilisés au cours de cette période. Outre les morts, on déplore plus de 16 500 autres personnes victimes dont certaines, handicapées à  vie.

« Les principales victimes de nos routes dans notre pays se retrouvent parmi la population jeune dont l’âge est compris entre 20 et 39 ans, avec plus de 67% de victimes.», a-t-il affirmé.  

A en croire le membre du gouvernement, ces accidents sont causés principalement par l’incivisme des automobilistes et autres usagers de la route, des défaillances mécaniques, l’imprudence, l’intolérance, la surcharge, le non-respect du code de la route et aussi l'état des routes… 

Karidjo Mahamadou en appelle donc à la prudence des uns et des autres et au respect strict du code de la route. Surtout dans la mesure où, au-delà des pertes en vies humaines, ces accidents entraînent également des dépenses énormes tant aux familles qu’à l’Etat du Niger. 

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.