Transports

Reprise des activités de traitement et d'édition du permis de conduire biométrique

Reprise des activités de traitement et d'édition du permis de conduire biométrique

(Niamey et les 2 jours) - Les activités liées au traitement et à l’édition du permis de conduire biométrique reprendront le 23 septembre, renseigne un communiqué du ministère des Transports. Les frais inhérents à l'établissement de ce document sont fixés à 10 500 FCFA, indique le même communiqué.

Toutefois, les usagers désireux d'obtenir un nouveau permis de conduire, doivent en plus de ces frais d'édition, s'acquitter des impôts et taxes prévus par la législation.

Il faut rappeler qu'après un lancement à grand renfort de communication en juillet dernier, le traitement et l'édition de ce titre ont été interrompus quelques semaines plus tard.

Pour le ministère des Transports, la migration du permis en format carton vers la biométrie participe entre autres, d'une volonté des autorités du pays de s'inscrire dans la modernité, d'acquérir une base de données fiable, de sécuriser les données avec les méthodes les plus modernes et de conférer au permis de conduire nigérien un caractère infalsifiable.

Les autorités avaient fixé la date butoir d'une année à compter du 22 juillet 2019 aux titulaires de permis de conduire en carton pour finaliser les démarches d'obtention du nouveau permis.  

Lire aussi:

Le ministère des Transports donne des précisions sur l’entrée en vigueur du permis de conduire biométrique au Niger

Les automobilistes ont 12 mois pour demander leur permis de conduire biométrique, au prix de 12 000 FCFA

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.