Transports

L’Uemoa envisage de rouvrir ses frontières intérieures, sous conditions

L’Uemoa envisage de rouvrir ses frontières intérieures, sous conditions

(Niamey et les 2 jours) - Les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) envisagent dès que possible de rouvrir leurs frontières aérienne, terrestre et maritime. Au cours d’une récente réunion par visioconférence des ministres des Transports de la zone, ils ont posé plusieurs conditions de réouverture.

Pour une reprise des activités du secteur du transport, les membres du gouvernement préconisent qu’il y ait une concertation préalable. Aussi, ils recommandent de procéder au contrôle sanitaire du Covid-19 au départ et à l’arrivée des voyageurs qui devraient disposer d’un document qui atteste de leur état de santé.

Aussi, pour une reprise réussie, il faudra doter le personnel et les infrastructures en équipements de surveillance et de protection aux points d’entrée et dans les moyens de transport, sensibiliser et former le personnel en matière de sécurité sanitaire, apporter un soutien financier au secteur des transports et formuler dans les meilleurs délais, pour la sous-région, un plan de reprise concerté des activités de transport en rapport avec la situation sanitaire et sécuritaire dans les États.

La reprise des activités permettra selon les autorités d’éviter une dégradation totale du secteur des transports qui est déjà très affecté. À titre d’exemple, dans le transport aérien, la baisse du trafic dans la zone est estimée à 95% entrainant avec elle des pertes de revenus pour les travailleurs et les risques de faillites d’entreprises.



Please publish modules in offcanvas position.