TIC

Coronavirus : Le bureau de l’Unicef au Niger condamne la propagation des fake news sur les réseaux sociaux

Coronavirus : Le bureau de l’Unicef au Niger condamne la propagation des fake news sur les réseaux sociaux

(Niamey et les 2 jours) - Depuis le déclenchement de l’épidémie de Coronavirus, de nombreux messages invraisemblables sur les méthodes de prévention et de traitement de cette pandémie inondent les réseaux sociaux numériques.

Un de ces messages a même été attribué à l’Unicef.

Dans un communiqué qu’il vient de rendre public, l’Unicef tire la sonnette d’alerte et invite les populations à faire preuve de beaucoup de prudence et de vigilance. « Il est important de consulter des sources fiables et de ne pas relayer d’informations non vérifiées véhiculées par des publications issues des médias sociaux », prévient l’institution onusienne.

Afin de mettre un terme à la désinformation sur les réseaux sociaux, les citoyens sont donc invités à ne considérer que des informations fiables auprès de sources vérifiées telles que l’Unicef ou l’OMS, les représentants des autorités sanitaires et les professionnels de santé de confiance, sur la manière dont ils peuvent se protéger eux et leur famille. Dans le même temps, il est demandé aux populations de s’abstenir de partager des informations provenant de sources non fiables ou non vérifiées.

« L’Unicef prend des mesures pour fournir des informations précises concernant le virus en collaborant avec l’Organisation mondiale de la Santé, les pouvoirs publics et les plateformes en ligne afin de garantir la diffusion d’informations et de conseils fiables. L’organisation s’efforce également d’avertir le grand public lorsque de fausses informations circulent », précise le communiqué.

Please publish modules in offcanvas position.