Télécoms

Le Niger ressuscite la taxe sur les appels internationaux entrants suite au non-respect des engagements des sociétés de télécommunications

Le Niger ressuscite la taxe sur les appels internationaux entrants suite au non-respect des engagements des sociétés de télécommunications

(Niamey et les 2 jours) - Après sa suppression, cette année 2018, la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (TATTIE) va bientôt être rétablie. C’est l’une des dispositions du projet de loi de Finances en cours d’examen au parlement nigérien et qui va entrer en vigueur dès l’année prochaine.

La TATTIE (pour les opérateurs de téléphonie mobile et fixe) sera acquittée à raison de 88 FCFA par minute de communication. Toutefois, pour les opérateurs détenteurs de la licence 4G, elle sera de 50 FCFA.

Cette taxe avait été supprimée à la demande des opérateurs de téléphonie qui avaient pris l’engagement de réaliser des investissements conséquents afin d’améliorer la qualité de leurs services. Mais n’ayant pas respecté leurs engagements, le gouvernement a aussitôt décidé de rétropédaler.

La suppression de cette taxe avait d’ailleurs été fortement critiquée par l’opposition et la société civile nigérienne qui dénonçaient « un cadeau fiscal injustifié ». Surtout qu'elle constitue un apport non négligeable pour l’Etat. Selon l’AFP, citant la Commission des affaires économiques du Parlement, la TATTIE a rapporté au fisc nigérien une vingtaine de milliards de francs CFA, en 2017.

Son rétablissement va donc certainement concourir à renflouer les caisses de l’Etat malgré une baisse des volumes du trafic téléphonique qui avait déjà été constatée en 2017, selon le rapport de l’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP).

Une baisse de régime qui contraste néanmoins avec le taux de pénétration qui, lui, est en hausse. Il est passé de 38,63% en 2016 à 45,54% en 2017.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.