Télécoms

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile passe de 45,5 % à 52,9% entre 2018 et 2019

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile passe de 45,5 % à 52,9% entre 2018 et 2019

(Niamey et les 2 jours) - Le Conseil national de régulation des communications électroniques et de la poste (CNRCEP) note une évolution du taux de pénétration de la téléphonie mobile au Niger. Il est passé de 45,5 % en 2018 à 52,9% en 2019 d’après des chiffres communiqués par Bety Aïchatou Habibou, présidente du CNRCEP et directrice générale de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP). Ce taux était de 45,5 % en 2017 contre 38,6 % en 2016.

Le taux de couverture nationale quant à lui se situe à 92% au 31 décembre 2019. Il reste donc inchangé par rapport à 2018.

D’après l’Arcep, le secteur des communications électroniques a connu une progression significative grâce au déploiement des infrastructures des réseaux réalisés par les opérateurs. Le régulateur va continuer de veiller à l’amélioration de la qualité des services. Dans cette optique, le CNRCEP va « prendre toutes les dispositions utiles pour bien satisfaire l’Etat du Niger, les utilisateurs et même les opérateurs », a assuré Bety Aïchatou Habibou, lors de la remise du rapport d’activités annuel de l’ARCEP au Premier ministre le 30 juin 2020. 

SG


Please publish modules in offcanvas position.