Mines

La Cimenterie de Malbaza au Niger pourrait démarrer sa production en décembre prochain

La Cimenterie de Malbaza au Niger pourrait démarrer sa production en décembre prochain

(Niamey et les 2 jours) - Après avoir fait face à quelques difficultés, la cimenterie de Malbaza dans la région de Tahoua pourrait commencer sa production en décembre prochain. C’est du moins l’information donnée par ses responsables lors de la visite du premier ministre, Brigi Rafini, dans ses locaux le week-end dernier. Pour l’instant, apprend-on, tous les travaux sont terminés et l'usine est d'ores et déjà prête à démarrer. Il ne reste plus que les derniers réglages pour un démarrage effectif au plus tard en décembre, apprend-on.

Cette usine d’une capacité de production estimée à 2 000 tonnes/jour couvrira 80% des besoins nationaux en ciment, a affirmé le président du Conseil d’administration de l’entreprise, Idi Ango Ibrahim. Ce qui permettra au pays de réduire de manière drastique les importations massives de ce produit. Selon ses responsables, cette cimenterie mettra également à la disposition des Nigériens, un produit de bonne qualité qui n’aura rien à envier au ciment importé.

S’agissant de sa main d’œuvre, la cimenterie de Malbaza, financée par des Nigériens à en croire ses responsables, dispose actuellement de 347 salariés dont 276 Nigériens. Elle envisage de privilégier une main d’œuvre locale. 

Avec cette nouvelle cimenterie, le Niger va s’enrichir d’une autre infrastructure qui permettra d’exploiter les richesses minières du pays pour mettre à la disposition des populations locales et même de la sous-région, des produits de bonne qualité. 

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.