Mines

Fermeture d’un site aurifère, paume de discorde entre le Niger et le Burkina Faso

Fermeture d’un site aurifère, paume de discorde entre le Niger et le Burkina Faso

(Niamey et les 2 jours) - Le ton est monté ces derniers jours entre les populations nigériennes et burkinabè à propos de l’extraction de l’or sur un site situé entre le département de Torodi (Niger) et la province de la Komondjari (Burkina Faso).

Pour éviter un conflit social, le ministre nigérien de la Sécurité et son homologue burkinabè ont rendu public un communiqué conjoint.

Les deux délégations ont tout d’abord « déploré la détérioration du climat de cohabitation pacifique entre les populations burkinabè et nigérienne», avant de reconnaître que le site aurifère en question se situe en territoire burkinabè.

Conséquence, le site est fermé.

Parallèlement, les autorités des deux pays ont décidé d’accélérer les discussions concernant la matérialisation du bornage de la frontière qui est un autre projet en discussion au sein de la Commission Technique Mixte d'Abornement (CTMA). Ceci, pour éviter d’autres dérapages préjudiciables à la cohabitation pacifique entre les populations de cette zone frontalière.

Please publish modules in offcanvas position.