Mines

Le DG du groupe français Orano (ex-Areva), reçu par le chef de l’Etat, évoque la situation des sociétés minières au Niger

Le DG du groupe français Orano (ex-Areva), reçu par le chef de l’Etat, évoque la situation des sociétés minières au Niger

(Niamey et les 2 jours) - En visite au Niger, Philippe Knoche, directeur général du groupe Orano, ex-Areva, l’entreprise française qui exploite l’uranium au Niger,  a été reçu le 24 septembre par le président de la République, Issoufou Mahamadou.

Les deux hommes ont échangé sur la situation de l’uranium dans le monde ainsi qu’au Niger. Une situation marquée notamment par la baisse des cours de cette matière première au niveau mondial. Mais, selon le directeur général du groupe Orano, le marché est aujourd’hui stabilisé. Car, des efforts « ont été faits dans le monde. Nos concurrents canadiens également ont réduit leur production de manière significative, de près de 20%, et les prix de l’uranium ont pu se stabiliser », a-t-il affirmé.

La question des sociétés minières au Niger a également été abordée. « Nous avons également examiné la situation des sociétés minières puisque je me rendrai à Arlit sur Cominak [Compagnie Minière d’Akouta] et sur Somaïr [Société Minière de l’Aïr]. Ces sociétés font d’énormes efforts et nos équipes nigériennes sont parmi les plus dynamiques pour se confronter à ce marché. D’ailleurs elles ont été récompensées : les équipes de Somaïr ont reçu dans le domaine de la sécurité et de protection de l’environnement, la première certification en Afrique en matière de sécurité et de protection de l’environnement et c’est pour nous un sujet de plus de fierté », a-t-il affirmé.

Pour rappel, le Niger est le quatrième producteur mondial d’uranium. Une matière qui, transformée, produit notamment de l’énergie électrique. L’uranium du Niger, exploité par le Groupe Orano, est exporté dans plusieurs pays dans le monde et en France, plus particulièrement, dont 80% de l'électricité est d'origine nucléaire. Pourtant, le Niger a l’un des taux d’électrification les plus bas du monde, soit moins de 10%.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.