Mines

Le projet pipeline Niger-Bénin, d’un coût de 2 300 milliards FCFA, pour l’exportation du pétrole nigérien, a franchi un cap décisif

Le projet pipeline Niger-Bénin, d’un coût de 2 300 milliards FCFA, pour l’exportation du pétrole nigérien, a franchi un cap décisif

(Niamey et les 2 jours) - Le Projet de pipeline entre le Bénin et le Niger a récemment franchi une étape importante. Les ministres en charge du Pétrole des deux pays, Foumakoye Gado pour le Niger et Samou Seidou Adembi pour le Bénin, ont signé le 23 janvier, une convention pour la réalisation de cette infrastructure, a rapporté le quotidien Le Sahel.

D’un coût global de 4 milliards de dollars (2 300 milliards FCFA), la réalisation du futur pipeline a pour finalité de permettre au Niger d’exporter son pétrole brut à l’international via ce pays voisin qui a un accès direct à la mer. «Nous espérons qu'avec cette signature, les autres étapes qui restent à savoir : l'étude de faisabilité et la mise en place d'une société de transport, suivront incessamment pour qu'en cette année 2019, commencent effectivement les travaux de construction des infrastructures de surface et du pipeline.», a affirmé le ministre Foumakoye Gado dans les colonnes du quotidien à capitaux publics.

La concrétisation de ce projet sera bénéfique pour les deux parties. Elle va permettre au Niger d’exporter son pétrole brut. Quant au Bénin, il tirera des profits grâce aux frais de transit.

Pour rappel, le Niger seul pays producteur de pétrole africain qui arrive à satisfaire sa demande domestique en produits raffinés grâce à sa raffinerie, produit actuellement, 20 000 barils/jour. Mais à l'horizon 2021, le pays envisage de passer à 110 000 barils/jour.  

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.