Mines

Le groupe Dangote condamne la saisie de ses camions par la Sonidep au Niger

Le groupe Dangote condamne la saisie de ses camions par la Sonidep au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Des camions appartenant à la société Dangote, entreprise du richissime homme d’affaires nigérian Aliko Dangote (photo), ont été bloqués il y a quelques jours à Konni par la Société nigérienne de produits pétroliers (Sonidep).

Cette action a été entreprise suite à une décision de justice relative au non remboursement d’une dette de la compagnie Borkir international Ltd  envers la Sonidep. La société Borkir étant considérée par la Sonidep comme appartenant au groupe de l’homme d’affaires nigérian.

Suite à cette action coercitive, le groupe Dangote a voulu rétablir les faits. Au cours d’une rencontre avec la presse à Niamey ce 21 février 2019, l’entreprise, par la voix de son conseil Me Mahamane Boukari, a dénoncé cet acte de la Sonidep et soutient que les camions de la société ont été saisis de manière arbitraire et illégale.

Pour cet avocat, Borkir international Ltd, l’entreprise créancière n’a aucun lien, ni de près, ni de loin avec le groupe Dangote. Elle « n’est la filiale d’aucune des compagnies du Groupe Dangote. Ni Alhadji Aliko Dangote, Dangote cement PLC, Dangote cement Niger SA, aucune des compagnies du Groupe Dangote, n’est affiliée avec Borkir International Ltd », a précisé  Me  Mahamane Boukari.

Par ailleurs, aucune des structures du groupe Dangote n’entretient des relations d’affaires avec la Sonidep. Et donc, n’a aucune dette envers elle.

Pour lui, l’homme d’affaires nigérian est un homme honnête qui mène ses activités avec droiture, sans jamais se soustraire à ses obligations. Il demande par conséquent que le tort subi par le groupe Dangote soit réparé.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.