Mines

L’Itie dit regretter le retrait annoncé du Niger

L’Itie dit regretter le retrait annoncé du Niger

(Niamey et les 2 jours) - L’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie) regrette la décision du Niger de se retirer du processus pour la transparence dans la gouvernance des industries extractives.

Le 24 octobre dernier, les responsables de l’Initiative ont suspendu le Niger du processus pour « progrès insuffisants ». 23 mesures correctives ont alors été recommandées au Niger pour une nouvelle évaluation en 2018.

Le 25 octobre, soit le lendemain, le Niger envoie un courrier au Conseil d’administration affirmant sa bonne volonté à tout mettre en œuvre pour ne pas être suspendu. Le 11 novembre, une nouvelle lettre a été envoyée à l’Itie annonçant le retrait du pays avec effet immédiat.

7 pays ont été épinglés et suspendus en fin octobre par le Conseil d’administration de l’Itie. Le Niger est le seul à se retirer, accusant les responsables de l’initiative de se mêler d’une affaire judiciaire interne.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.