Mines

Le ministre des Mines évoque les vraies raisons de la fermeture des sites d’orpaillage du Djado au Niger

Le ministre des Mines évoque les vraies raisons de la fermeture des sites d’orpaillage du Djado au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Lors de la séance des questions orales à l’Assemblée nationale, dont la première session ordinaire au titre de l’année 2018 se déroule en ce moment, le ministre des Mines a répondu aux questions des députés.

Ainsi, interrogé sur les réelles raisons de la fermeture du site d’orpaillage du Djado, Hassan Barazé Moussa, a expliqué que celui-ci a été fermé à cause d'une part, de la présence massive d’étrangers (dont les nationalités n'ont pas été divulguées), sur les lieux, et d’autre part, l’insécurité grandissante avec comme corollaire des meurtres.

Par ailleurs, selon le ministre des Mines, ces étrangers maîtrisent mieux la technique d’orpaillage que les locaux et sont lourdement armés, rapporte le quotidien national gouvernemental.

Pour rappel, le site aurifère du Djado (dans la région d’Agadez) a été fermé en 2017. Découvert en 2014, ce gisement d’or, accueillait environ 20 000 travailleurs nigériens, tchadiens, libyens et soudanais.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.