Mines

De nouvelles conventions minières pour trois sociétés au Niger, contre un investissement de 3 milliards de FCFA

De nouvelles conventions minières pour trois sociétés au Niger, contre un investissement de 3 milliards de FCFA

(Niamey et les 2 jours) - Pour la recherche de l’or et des métaux connexes dans le département de Bilma, région d’Agadez, le Niger envisage d’octroyer à trois sociétés minières trois nouveaux permis.

Il s’agit des permis Dissilak 26, Dissilak 27 et Dissilak 28 qui pourront être attribués respectivement aux sociétés Entreprise Najim global sarlu, Ramey btp/h sarlu et Chourfa sarlu.

En contrepartie de ces permis, les trois exploitants miniers s’engagent à investir, chacun dans les trois ans suivant la signature desdites conventions, un montant minimum égal à 2 millions de dollars US (1,1 milliard de FCFA) pour la réalisation des travaux. Soit plus de 3 milliards de FCFA.

Cet investissement aura comme retombées, les recettes fiscales, la création d’emplois, la contribution au développement local des communes dans lesquelles elles conduiront leurs activités, en participant au financement des infrastructures collectives à hauteur de 10 000 dollars US par an. Ainsi que la contribution à la formation des agents de l’administration des mines et de la géologie, à hauteur de 10 000 dollars US par an.

Please publish modules in offcanvas position.