Mines

Niger : le gouvernement et GoviEx s’activent pour développer l’uranium de Madaouela

Niger : le gouvernement et GoviEx s’activent pour développer l’uranium de Madaouela

(Niamey et les 2 jours) - L’Etat nigérien et la compagnie minière GoviEx Uranium ont établi un cadre commercial pour développer conjointement le projet d’uranium Madaouela.

Selon les termes convenus, le gouvernement acquerra 10 % d’intérêts dans le projet, contre un investissement de 14,5 millions $. Cette participation porte à 20 % les intérêts de l’Etat, qui détenait déjà 10 % d’intérêts passifs exempts d’investissement dans le projet.

En outre, la zone couverte par le permis d’exploitation de Madaouela sera agrandie pour inclure les ressources minérales découvertes par GoviEx sur la licence Agaliouk.

Les accords font également état d’une période de réduction d’impôts pour la compagnie jusqu’à ce qu’elle trouve du financement pour la construction et le développement du projet.

« Nous saluons cet important partenariat avec notre gouvernement hôte et le peuple nigérien. Grâce à cette série d'accords, la société et le Niger jettent les bases nécessaires pour développer le projet Madaouela de manière équitable pour le profit à long terme de toutes les parties prenantes », a commenté lundi le président exécutif de GoviEx, Govind Friedland.

Pour le ministre nigérien des Mines, Hassan Braze Moussa, il est important de poursuivre le développement des ressources minérales du pays en partenariat avec la communauté des investisseurs.

Le Niger est le premier producteur d’uranium en Afrique.

Louis-Nino Kansoun

Lire aussi :

21/09/2018 - Niger : GoviEx engage des consultants pour l’étude de faisabilité de Madaouela

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.