Mines

Une société chinoise va lancer des recherches pour l’uranium dans la région d’Agadez au Niger

Une société chinoise va lancer des recherches pour l’uranium dans la région d’Agadez au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Zijing Heuchuang science and technology développement company, société chinoise au capital de 5 millions de Yuan (410,4 millions FCFA) va exploiter le sous-sol nigérien.

Et pour cause, deux conventions minières ont été approuvées le 9 octobre par le gouvernement nigérien autorisant cette structure à mener des recherches d’uranium dans le département de Tchirozerine à Agadez dans le Nord du Niger, une zone caractérisée par sa richesse en uranium.

Il s’agit des permis de recherche « Toulouk 3 » et « Terzemazour 4». Et en guise de contrepartie pour ces deux permis, la société de droit chinois devra investir dans les trois ans suivant la signature de ces conventions, 2,9 millions de dollars US et 2 millions de dollars US respectivement pour les permis « Toulouk 3» et « Terzemazour 4»,  pour mettre en évidence des cibles et mener toute activité nécessaire au développement de ces cibles afin de prouver l’existence de gisements d’uranium et de substances connexes.

Cet investissement permettra ainsi la création de 35 emplois et contribuera au développement local des communes dans lesquelles elle mènera ses activités en participant au financement des infrastructures collectives pour un montant de 30 000 dollars US par an et par permis, soutient le gouvernement.

Rappelons que des sociétés chinoises exploitent déjà depuis quelques années l’uranium au Niger, à l’instar de la China national nuclear corporation (CNNC).

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.