Mines

Le chef de l’Etat a reçu la délégation de l’Overseas Uranium Resources Development Company

Le chef de l’Etat a reçu la délégation de l’Overseas Uranium Resources Development Company

(Niamey et les 2 jours) - Une délégation de la société OURD (Overseas Uranium Resources Development Company, Japon) a rencontré le président Issoufou Mahamadou afin de faire le point sur la situation de la COMINAK (Compagnie des Mines d’Akouta) dont la compagnie japonaise est actionnaire aux côtés d’Areva. La délégation était conduite par le président de l’Overseas Uranium Resources Development Company, Kohno Masaki, également Consul Honoraire du Niger au Japon.

 « Nous avons évoqué  avec le Chef de l’Etat la situation très difficile que traversent  les mines qui soutiennent l’économie nigérienne actuellement et je lui ai dit que l’ensemble des actionnaires au sein de la COMINAK étaient résolus à tout faire  pour coopérer et sortir la COMINAK de cette mauvaise passe », a déclaré M. Kohno à l’issue de l’audience.

La COMINAK, est installée à Akokan, près de la ville d’Arlit. Elle a été crée en 1974 par la France, le Japon et le Niger.

Pour rappel, le mois dernier, Philippe Knoche, le président directeur général du groupe nucléaire français Areva, qui exploite depuis plus de 50 ans l'uranium nigérien, a déclaré à Niamey que le contexte du marché de l'uranium connaîtra encore « des années difficiles » avant l'éclaircie.

Le Niger, 4è producteur mondial d'uranium et second fournisseur du groupe nucléaire français Areva, a jusquà ce jour peu profité de cette ressource. Les bénéfices tirés de l'exploitation de l'uranium ne contribuent qu'à hauteur de 5% au budget général du pays, selon les statistiques officielles.

Please publish modules in offcanvas position.