Mines

Le Niger ouvre ses frontières pour le rapatriement de près de 1400 orpailleurs Nigériens du Burkina Faso

Le Niger ouvre ses frontières pour le rapatriement de près de 1400 orpailleurs Nigériens du Burkina Faso

(Niamey et les 2 jours) - Ils sont environ 1350 orpailleurs Nigériens qui ont regagné le pays le weekend dernier en provenance du Burkina Faso. 

Ces compatriotes qui étaient installés sur le site d’orpaillage de Diébougou dans la région du Sud-Ouest du Burkina Faso, situé à 300 Km de Ouagadougou, avaient décidé de quitter ce pays à la suite d’une bagarre qui les avait opposés le 5 avril 2020 aux orpailleurs Burkinabè. Une fois arrivés au Niger, ils ont été conduits au  Centre d’accueil de Séno non loin de Niamey où ils vont rester en quarantaine pendant deux semaines avant de rejoindre leurs familles.

D’après le Premier ministre Brigi Rafini au cours d’une visite sur le site de Seno, “ce camp a été rapidement monté, pour accueillir nos compatriotes qui viennent du Burkina Faso. Pour cette 1ère vague, ils sont près de 1.350 personnes. D’autres vagues moins importantes s’ajouteront à celle-ci”. 

Ce premier rapatriement a été fait en collaboration avec  l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Niger.

Please publish modules in offcanvas position.