Mines

Le Niger suspendu de l’initiative Itie pour « progrès insuffisants »

Le Niger suspendu de l’initiative Itie pour « progrès insuffisants »

(Niamey et les 2 jours) - «Le Conseil d’administration de l’Itie a convenu que le Niger sera suspendu et devra prendre des mesures correctives pour remédier à son statut.» Voici la décision prise à l’encontre du Niger en raison «des progrès insuffisants pour répondre aux exigences de l’Itie en matière d’engagement de la société civile.»

Par conséquent, le Conseil d’administration de l’Itie (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) donne 18 mois au Niger pour se conformer aux exigences. Autrement dit, le pays repassera son évaluation en avril 2019.

C’est la première fois que le Niger passe cette évaluation. Une mauvaise nouvelle pour le pays qui compte relancer son économie grâce à la reprise des cours des matières premières à l’international.

Pas plus tard qu’en fin de semaine dernière, le gouvernement a annoncé la probable reprise en 2018 de la construction du pipeline en vue de quadrupler la production du pétrole.

Le processus Itie permet d’assurer une gouvernance transparente des ressources naturelles (gaz, pétrole, minerais) d’un pays. Il se veut un indice incontournable déterminant pour attirer les investisseurs.

Please publish modules in offcanvas position.