Logistique

Le Port de Lomé veut passer le volume des exportations du Niger via ses installations, de 2% à 5%

Le Port de Lomé veut passer le volume des exportations du Niger via ses installations, de 2% à 5%

(Niamey et les 2 jours) - Les exportations du Niger via le Port de Lomé ne représentent que 2%, un pourcentage relativement négligeable. Les responsables du Port Autonome de Lomé en accord avec les opérateurs économiques nigériens, veulent porter ce volume de trafic à 5%.

Pour atteindre ce cap, des mesures incitatives et attractives devraient être mises en œuvre, concède le Contre-Amiral Fogan Adegnon, Directeur général du Port Autonome de Lomé.

Parmi celles-ci, il est relevé une meilleure traversée du corridor burkinabè et l’ouverture de la route de Ponio (Burkina) pour réduire considérablement la distance entre la plateforme portuaire et le Niger.

On mise également sur la réduction des coûts de passage, au travers de la suppression de la répartition du fret, le transport des conteneurs porte-à-porte sans dépotage, avec comme incidence la revue à la baisse des cautions exigées par les consignataires.

En relevant ce défi, le port de Lomé devrait récupérer une part non négligeable du trafic des exportations du Niger via sa plateforme, et conforter sa position de bras de mer et de hub logistique pour les pays de l’hinterland.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.