Investissement

Au forum économique mondial, le Président Issoufou invite à investir en Afrique

Au forum économique mondial, le Président Issoufou invite à investir en Afrique

(Niamey et les 2 jours) - Le Président Mahamadou Issoufou (photo) a pris part, samedi, à l’ouverture officielle du forum économique mondial sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (Mena) 2017, à Amman en Jordanie. Dans son discours d’ouverture, le Président nigérien a laissé entendre que le Niger a entrepris, ces dernières années, un vaste chantier de réformes visant à améliorer le climat des affaires, dans le but de dynamiser le secteur privé.

« Nos économies ont davantage besoin d’investissements directs étrangers, notamment dans les infrastructures. Un cadre de partenariat public-privé a été mis en place pour exploiter les opportunités qui existent non seulement dans la mise en valeur des ressources naturelles, mais aussi dans les domaines agropastoral et industriel », déclare-t-il tout en ajoutant que ces mesures ont permis au Niger d’afficher un taux de croissance de 5%, ces 5 dernières années.

Les opportunités que les pays peuvent tirer de la révolution numérique font aussi partie des objectifs du sommet. Pour ce faire, le Président nigérien dit mettre un accent sur la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, tout en précisant que le pays compte développer la télémédecine et l’agriculture intelligente.

Se prononçant sur la situation économique en Afrique de l’Ouest, Mahamadou Issoufou laisse entendre que la sous-région connaît de manière générale une croissance économique soutenue et dynamique « qui permet d’affirmer que l’Afrique est le continent de l’avenir. Il faut croire donc en l’Afrique ».

Le Président nigérien s’est aussi prononcé sur la migration irrégulière et l’importance de la paix dans le Sahel. Concernant la migration, il a rappelé à la communauté internationale, sa promesse de porter l’aide publique au développement à 0,7% du Pib des pays donateurs. « Aujourd’hui, les pays de transit et d’origine des migrants ont surtout besoin d’investissements» car, dit-il, c’est grâce à l’investissement qu’on peut créer de l’emploi et maintenir les migrants dans leurs pays d’origine.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.