Investissement

L’appui du Luxembourg au profit du Niger se chiffre à 147 millions d’euros en 29 ans de coopération

Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg

(Niamey et les 2 jours) - Les activités de la Coopération luxembourgeoise au Niger remontent à 1989. Un partenariat matérialisé depuis près de trois décennies par des appuis multiformes qui se chiffrent à ce jour à 147millions d'euros (96,4 milliards FCFA), selon les révélations faites par le ministre des Affaires étrangères lors de 11e  session de la Commission de partenariat Niger-Luxembourg.

Ces financements ont été effectués à travers les Programmes Indicatifs de coopération (PIC), aujourd'hui au nombre de trois. Le PIC 1, signé en 2003 était alors doté d’une enveloppe indicative de 20 millions d’euros pour la période 2003-2007. Le PIC 2, pour un montant de 60 millions d’euros pour la période 2008-2012 et le PIC 3 en cours (2016-2020) s'est vu allouer une enveloppe indicative de 67 millions d’euros.

Ces différents appuis financiers sont orientés vers les secteurs tels que l’éducation, la coopération agricole, la sécurité alimentaire, l’eau et  l’assainissement, la santé maternelle et infantile ou encore les services sociaux de base et des droits de la personne.

Ce pays du Benelux, l'un des pays les plus riches et plus prospères du monde et dont l'économie repose essentiellement sur les activités financières, avec le PIB le plus élevé au monde en 2014, selon le FMI, entend poursuivre sa coopération avec le Niger en lui apportant plusieurs appuis dans différents secteurs. 

Pour la seule année 2018, il prévoit une enveloppe de 33,5 millions d’euros (21,9 milliards FCFA) dans le cadre de cette coopération. 

SG

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.