Infrastructures

107 millions de dollars pour renforcer le réseau routier entre le Niger et le Burkina Faso

107 millions de dollars pour renforcer le réseau routier entre le Niger et le Burkina Faso

(Niamey et les 2 jours) - La Banque africaine de développement (Bad) a débloqué le 24 novembre dernier, 107 millions de dollars pour la réhabilitation d’une liaison routière et la construction de 50 kilomètres supplémentaires entre le Burkina Faso et le Niger.

Ce financement entre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (Pndes) du Burkina Faso. 168 kilomètres seront réhabilités et 50 kilomètres supplémentaires seront construites sur l’axe Koupéla – Goughin – Fada N’Gourma – Piéga – frontière du Niger.

Pour Janvier Litse (photo), Directeur général de la Bad pour la région Afrique de l’Ouest, « ce projet va renforcer la compétitivité des économies du Burkina Faso et du Niger, deux pays sans littoral dont les importations transitent, pour l’essentiel, par les ports de Tema et Takoradi au Ghana, d’Abidjan en Côte d’Ivoire, de Lomé au Togo et de Cotonou au Bénin». La réhabilitation de cet axe permettra en outre, de réduire la durée des déplacements et renforcera les échanges entre les deux pays.

La Bad n’est pas la seule à financer ces travaux. D’un coût total de 225 millions de dollars, l’Union européenne et le Japon y contribueront à 38% de la somme totale et le Burkina Faso apportera 31,5 millions de dollars, soit 14%.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.