Infrastructures

Sogea Satom va bitumer la voie d’accès à la 2e station de traitement de boue de vidange à Niamey pour 798 millions FCFA

Sogea Satom va bitumer la voie d’accès à la 2e station de traitement de boue de vidange à Niamey pour 798 millions FCFA

(Niamey et les 2 jours) - La société française Sogéa Satom a été retenue par le Niger pour la réalisation des travaux de bitumage de la voie d’accès à la deuxième station de traitement de boue de vidange (STBV 2) à Niamey.

Ce marché de plus de 798,7 millions de FCFA hors taxes a été attribué à cette structure à la suite d’un appel d’offres restreint. L’entreprise a quatre mois pour exécuter les travaux.

La deuxième station de traitement de boue de vidange à Niamey est le fruit d’un financement de la Banque mondiale, grâce à un crédit de l’Association internationale de développement (AID). Les travaux consistent en la construction de 54 lits de séchage plantés de dimension unitaire (16 x 8) m ; trois filières de traitement composées d’un prétraitement, d’un canal de distribution et d’une batterie de lits de séchage plantés, d’un bassin facultatif et d’un bassin de maturation pour la collecte et le traitement final du filtrat venant des lits plantés. Également, la fourniture et la pose d’équipements hydrauliques et hydromécaniques (tuyaux, pièces spéciales, vannes, grilles, etc.).

Quant à la première station de traitement de boue de vidange, elle a été mise en service au quartier Koubia à Niamey en janvier 2019. Elle a été financée par la Banque mondiale à hauteur de 2,45 milliards de FCFA.

Ces deux infrastructures sont réalisées dans le but de réduire les rejets dans la nature des excréta humains et des eaux usées.

SG

Please publish modules in offcanvas position.