Infrastructures

Patrice Talon demande le retrait de Petrolin et Bollore pour avancer sur la boucle ferroviaire Niamey – Cotonou

Patrice Talon demande le retrait de Petrolin et Bollore pour avancer sur la boucle ferroviaire Niamey – Cotonou

(Niamey et les 2 jours) - Patrice Talon (photo) impatient de la reprise du projet de la boucle ferroviaire devant relier Niamey à Cotonou. Dans un récent entretien accordé à l’hebdomadaire français Challenge, le Président béninois demande le retrait des opérateurs « Petrolin » de l’homme d’affaires béninois Samuel Dossou et du français « Bollore » pour donner une chance à la reprise du projet. « Les deux opérateurs doivent se retirer, à l’amiable, du projet. Et il faudra qu’ils soient indemnisés de façon équitable.», préconise Patrice Talon malgré le fait que le béninois « Petrolin » ait remporté le bras de fer juridique (l’opposant à Bollore) qui a bloqué la poursuite du projet lancé en 2013.

 Comme alternative pour avancer, le Président béninois pense que la Chine est capable de réaliser ce projet qui devra relier Niamey à Cotonou en passant par Dosso et Parakou. 

Pour rappel, les présidents Mahamadou Issoufou et Patrice Talon ont reçu en audience en janvier dernier à Addis-Abeba, le patron de « Petrolin » en marge du 30ème sommet de l’UA. « Nous avons parlé du chemin de fer. Nous avons reçu ensemble M. Dossou [opérateur économique, patron de Petrolin, Ndlr] pour aplanir les différends et montrer à nos concitoyens béninois que le Bénin et le Niger, le Président du Bénin et le Président du Niger, n’ont rien  contre les opérateurs africains. Bien au contraire.», avait déclaré le Président béninois. 

Guevanis DOH

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.