Infrastructures

Construction du 3ème pont sur le fleuve Niger à Niamey : le taux d’exécution global des travaux estimé à 23%  

Construction du 3ème pont sur le fleuve Niger à Niamey : le taux d’exécution global des travaux estimé à 23%  

(Niamey et les 2 jours) - Les travaux de construction du troisième pont sur le fleuve Niger à Niamey ont atteint, trois mois après leur démarrage effectif, un taux de réalisation de 23%.

Le constat a été fait lors d’une récente descente sur le terrain par le ministère de l’Equipement, représenté par Abba Na Koira Bachir, directeur des routes et des ouvrages d’art. A en croire ce dernier, les travaux se déroulent normalement et au rythme souhaité. Et le délai contractuel est consommé à 28%.

Cependant, ce chantier fait face à de petites difficultés. « Le seul souci, qui n’est pas majeur pour autant, c’est la question de la ligne électrique haute tension de la Nigelec sous laquelle devait passer le troisième pont de Niamey », a-t-il relevé dans les colonnes du quotidien national. 

Baptisé « Pont Général Seyni Kountché », en hommage à un ancien président nigérien, cet ouvrage est conçu, construit et financé par la Chine, à hauteur de 44 milliards FCFA. Il s’illustre à ce jour comme le plus lourd investissement de l'empire du Milieu au Niger ainsi que le plus grand projet d'aide chinois dans le domaine des ponts et des routes, en Afrique au sud du Sahara, à en croire les partenaires chinois.

Le pont Général Seyni Kountché va être une route de deux fois deux voies à double sens de circulation avec une longueur de 3,7 kilomètres de chaussée, dont 1 km pour le pont lui-même. Il va relier deux grands quartiers de l’ouest de la capitale, situés de part et d’autre du fleuve Niger, à proximité du centre des affaires : celui de Goudel, rive gauche, et celui de Lamordé, rive droite.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.