Infrastructures

Démarrage effectif des travaux de construction du 3e pont sur le fleuve Niger à Niamey, un an après la pose de la première pierre

Démarrage effectif des travaux de construction du 3e pont sur le fleuve Niger à Niamey, un an après la pose de la première pierre

(Niamey et les 2 jours) - Un peu plus d'une année après la pose symbolique de la première pierre du chantier de construction du troisième pont sur le fleuve Niger à Niamey, en mars 2017 par le président de la République, Mahamadou Issoufou, les travaux ont effectivement démarré ce 17 juillet 2018. C’était au cours d'une cérémonie présidée par le ministre nigérien de l'Equipement, Kadi Abdoulaye, et l'ambassadeur de Chine près le Niger, Zhang Lijun.

Selon Yang Binwu, directeur-adjoint régional de l'entreprise chinoise China Harbour Engineering Corporation (CHEC) qui assure la maîtrise d'œuvre, les travaux de terrassement lancés en décembre dernier et aujourd'hui achevés, étaient un préalable au lancement effectif du chantier.

Baptisé « Pont Général Seyni Kountché », en hommage à l’ancien président nigérien, cet ouvrage est conçu, construit et financé par la Chine à hauteur de 44 milliards FCFA. Il s’illustre à ce jour comme le plus lourd investissement de l'empire du Milieu au Niger ainsi que le plus grand projet d'aide chinois dans le domaine des ponts et des routes en Afrique au Sud du Sahara, à en croire l’ambassadeur de Chine.

Le pont Général Seyni Kountché va être une route de deux fois deux voies à double sens de circulation avec une longueur de 3,7 kilomètres de chaussée, dont 1 km pour le pont lui-même. Il va relier deux grands quartiers de l’ouest de la capitale situés de part et d’autre du fleuve Niger, à proximité du centre des affaires : celui de Goudel, rive gauche, et celui de Lamordé, rive droite.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.