Infrastructures

"La non- réalisation du chemin de fer Niamey-Cotonou constitue un de mes plus grands regrets", Issoufou Mahamadou

"La non- réalisation du chemin de fer Niamey-Cotonou constitue un de mes plus grands regrets", Issoufou Mahamadou

(Niamey et les 2 jours) - L'un des plus grands regrets du président de la République Issoufou Mahamadou est la "non-réalisation" du chemin de fer Niamey-Cotonou au cours de son mandat, a-t-il regretté alors qu'il dressait le bilan de ses neuf ans à la tête du pays. 

"Nous avions démarré avec beaucoup d’enthousiasme la construction du chemin de fer Niamey-Cotonou, tronçon important de la boucle ferroviaire Cotonou Abidjan via Niamey et Ouagadougou", a affirmé le chef de l'Etat. "À notre grand désespoir, ce projet, conduit par un investisseur privé, a été arrêté, juste après la construction du tronçon Niamey-Dosso long de 140 km, suite à un litige au niveau du Bénin", a-t-il poursuivi.

Démarré en 2013, les travaux de construction de cette ligne ferroviaire, longue de 648 kilomètres, avaient été aussitôt arrêtés à cause des démêlées judiciaires entre le français Bollore Africa logistics et Petrolin qui se disputaient la paternité de la réalisation du projet. 

Lire aussi:

Le président Issoufou dresse un bilan satisfaisant de ses neuf ans passés à la tête du Niger

Please publish modules in offcanvas position.