Hydrocarbures

Un accord de coopération pétrolière pourrait être bientôt signé entre la Chine et le Niger  

Un accord de coopération pétrolière pourrait être bientôt signé entre la Chine et le Niger  

(Niamey et les 2 jours) - Le partenariat entre la Chine et le Niger dans la filière pétrole pourrait franchir un nouveau cap. Au terme d'une récente audience que lui a accordée le président de la République, Issoufou Mahamadou, en prélude au Sommet Chine-Afrique de septembre prochain, l’ambassadeur de Chine au Niger, Zhang Lijun, a annoncé que le ministre nigérien du Pétrole «se rendra bientôt en Chine pour signer un accord sur la coopération pétrolière sino-nigérienne», rapporte l’agence de presse nigérienne.

Mais le diplomate chinois n’a pas donné plus de précision sur la nature dudit accord qui de facto, viendrait conforter les investissements de l'Empire du Milieu  dans le domaine de l'exploitation des richesses du sous-sol nigérien et plus particulièrement, dans le secteur des hydrocarbures.  

Il faut rappeler que la Chine est présente au Niger dans le secteur pétrolier à travers notamment la China National Petroleum Corporation (CNPC), un des leaders mondiaux dans la production et la distribution du pétrole et du gaz, basée à Pékin et créée en 1988. Actuellement, la CNPC exploite le pétrole du bloc d’Agadem à l’Est du Niger. Selon Foumakoya Gado, ministre du Pétrole, l'entreprise chinoise a déjà investi d'importantes sommes d'argent depuis 2007 dans la prospection de l'or noir dont 4 milliards de dollars pour le seul bloc Agadem.

Si pour l'heure, le Niger fait encore office de petit poucet dans la production du pétrole, le pays compte accroître de manière significative, sa production quotidienne dans les années à venir ; la faisant passer selon les autorités, de 20 000 barils par jour aujourd'hui à environ 110 000 à l'horizon 2021.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.