Hydrocarbures

Le Niger adopte une politique pétrolière nationale pour mieux développer et tirer profit de son pétrole

Le Niger adopte une politique pétrolière nationale pour mieux développer et tirer profit de son pétrole

(Niamey et les 2 jours) - Dans l’optique de faire du secteur pétrolier nigérien un moteur majeur de développement économique et social en  vue d’assurer le bien-être des populations actuelles et des générations futures, le Niger a adopté une politique pétrolière nationale, a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Cette politique qui est axée sur une vision pertinente et des axes de développement précis, doit booster ce secteur d’activité et favoriser une gestion responsable des ressources pétrolières. Ce qui devra permettre au Niger de mieux tirer profit des multiples retombées financières générées par l’activité pétrolière, tout en sauvegardant l’environnement.

Devenu producteur de pétrole en 2011, le Niger a pu découvrir, grâce à l’exploration de son sous-sol par diverses entreprises pétrolières, plusieurs gisements de pétrole notamment dans la zone d’Agadem, dont le potentiel pétrolifère n’est plus à démontrer. La dernière découverte en date est celle de Sipex dans le bloc de Kafra, à la frontière algérienne. Le pays qui produit actuellement 20 000 barils/jour, envisage de produire 110 000 barils/jour en 2021 et devenir cette même année, exportateur de pétrole brut.

Au vu de ces ambitions, les autorités nigériennes  souhaitent protéger les intérêts économiques, environnementaux et sociaux tout en renforçant l’attractivité du secteur auprès des investisseurs internationaux, et également, préserver l’intérêt des consommateurs tout en assurant l’équilibre financier du secteur pour sa viabilité et sa pérennité. D’où le bien-fondé de cette nouvelle politique nationale dont se dote le Niger.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.