Hydrocarbures

Pétrole : le Niger envisage atteindre la production de 100 00 barils par jour

Pétrole : le Niger envisage atteindre la production de 100 00 barils par jour

(Niamey et les 2 jours) - Le secteur des hydrocarbures est en pleine croissance au Niger. Le gouvernement a récemment signé, avec le Bénin, un accord de construction d’un oléoduc de 2000 km, pour un coût estimé à 2 milliards de dollars, afin d’exporter les excédents dans de bonnes conditions de sécurité.

La compagnie Sonatrach vient de découvrir un important gisement à Kafra, tandis que la China National Petroleum Corporation lance l’exploitation d’un deuxième puits à Agadem.

Le gouvernement nigérien ambitionne de faire passer la contribution de l’or noir au PIB de 4% en 2017 à 24% en 2025, des recettes de l’État de 19 % à 45 %, des recettes d’exportation de 16 % à 68 %, et des emplois salariés de 5 % à 12 %.

Au-delà des hydrocarbures, c’est tout le secteur de l’énergie qui se développe au Niger, avec les mises en chantier de la centrale thermique de Gorou Banda, de la centrale solaire de Malbaza, ainsi que la construction du futur barrage de Kandadji, d’une puissance de 130 mégawatts.

Jean-Marie Nkoussa 

Lire aussi:

Industries extractives : Le Niger est sur la bonne voie pour réintégrer l’ITIE

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.