Hydrocarbures

La Chine et le Niger se mettent d’accord pour la création d’une société de transport par canalisation du pétrole vers le marché international  

La Chine et le Niger se mettent d’accord pour la création d’une société de transport par canalisation du pétrole vers le marché international  

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger prévoit de multiplier par 5 sa production pétrolière. Elle devrait ainsi passer de 20 000 à 110 000 barils par jour, d’ici 2021. Et pour atteindre cet objectif, il y a lieu de développer des infrastructures. La question a d’ailleurs été abordée lors du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC), entre le ministre du Pétrole Foumakoye Gado (photo), et les responsables de la China National Petroleum Corporation (CNPC).

A l’issue de ces échanges, les deux parties ont convenu de la création d’une société de transport par canalisation du pétrole vers le marché international, a-t-on appris dans les colonnes du quotidien gouvernemental. 

« Nous avons fait les démarches au cours du sommet du FOCAC et nous avons discuté autour de la composante essentielle pour réaliser cette exploitation, à savoir le pipeline qui va transporter le pétrole brut vers le marché international », a déclaré le ministre du Pétrole, dans Le Sahel.

En dehors de cet accord, la CNPC a pris l’engagement de financer à hauteur de 4 milliards de dollars, le développement de la seconde phase du pétrole d'Agadem.

Des retombées du Forum Chine-Afrique qui permettront au Niger de mieux développer son secteur pétrolier.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.