Hydrocarbures

Les autorités nigériennes demandent le retour des sociétés pétrolières à Diffa

Les autorités nigériennes demandent le retour des sociétés pétrolières à Diffa

(Niamey et les 2 jours) - L’entreprise chinoise China National Petroleum Corporation (CNPC), et ses sous-traitants qui exerçaient leurs activités dans la région de Diffa il y a quelques années, sont priés d’ouvrir à nouveau leurs bureaux dans cette partie du pays, indique le ministre du Pétrole Foumakoye Gado (photo), dans un communiqué. Une instruction qui fait suite à la demande formulée par le gouverneur de la région de Diffa.

Ces sociétés, spécialisées dans l’exploitation des ressources pétrolières, avaient quitté ladite région en 2015 à cause du terrorisme. Et depuis lors, leurs bureaux y sont restés fermés.

« Nous ne comprenons pas pourquoi ces sociétés pétrolières représentées par des cadres nigériens refusent de revenir à Diffa et continuent de gérer les activités concernant la région de Diffa à partir d’autres régions malgré toutes les insistances et réclamations des populations de Diffa », se plaint le gouverneur de la région, Issa Lemine. Pour lui, ces sociétés sont en partie responsables de la reconversion de plusieurs jeunes de la région dans le mouvement terroriste Boko Haram. « Beaucoup de jeunes étaient partis dans Boko haram parce qu’ils étaient frustrés par les comportements des responsables de ces sociétés dans leur politique de recrutement » explique l’autorité administrative.

Aujourd’hui, le patron de cette région encore en proie aux exactions du groupe terroriste Boko Haram est convaincu que la reprise des activités de ces sociétés dans la région de Diffa marquera la fin de l’enrôlement des jeunes dans les rangs de ce groupe terroriste.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.