Finance

Le rôle de la garantie dans le financement des PME en question, durant un forum international

Le rôle de la garantie dans le financement des PME en question, durant un forum international

(Niamey et les 2 jours) - Un forum international portant sur la garantie dans le financement des PME et PMI, a démarré, hier, à Niamey. Organisé par le Fonds de solidarité africain (FSA) et le Fagace (Fonds africain de garantie et de coopération économique), tous deux acteurs majeurs du monde de la garantie en Afrique francophone, ce forum, le tout premier du genre, regroupe un parterre de spécialistes et acteurs du domaine du financement des PME.

La rencontre intervient à un moment où de nouvelles dispositions réglementaires sont entrées en vigueur, au niveau des banques, depuis le début du mois de janvier 2018, consécutivement à l’implémentation des dispositifs prudentiels Bâle II et III.

Ces mesures soutiennent la résilience des banques face aux chocs économiques, à travers le renforcement de leurs fonds propres, des exigences plus élevées en matière de liquidité et de provisionnement des créances impayées. Ce qui représente « des risques réels du rétrécissement de l’accès au financement des PME/PMI si des mesures adéquates ne sont pas rapidement mises en place pour assurer le respect des nouvelles réglementations, tout en améliorant l’accès au financement des PME/PMI », avise le ministre nigérien des Finances, Hassoumi Massaoudou, à l’ouverture des travaux.

L’événement permettra aux acteurs du domaine de la garantie, de partager leurs expériences, de sorte à trouver le mécanisme idéal, à même de faciliter le rapprochement entre les banques et les promoteurs. Pour la Directrice générale du Fagace, Fanta Coulibaly Kone, « ce forum nous permet de nous organiser en tant que garants avec les fonds nationaux de garantie pour trouver un mécanisme d’accompagnement efficace des PME de nos différents pays ».

Depuis une quarantaine d’années, le FSA et le Fagace dominent le monde de la garantie, en Afrique francophone. Ils ont été mis en place par les chefs d’Etat africains, de prime abord, pour faciliter les besoins de garantie, en vue du financement des projets d’infrastructures ou d’ordre public. Aujourd’hui, ces fonds qui couvrent chacun 14 pays, interviennent aussi dans le secteur privé, avec l’accompagnement des PME dans leur quête de financements ; les PME représentant, de nos jours, le socle de l’économie africaine.

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.