Finance

Les actionnaires du courtier en assurance français, Ascoma Niger décident de réduire son capital social de 50 millions à 10 millions FCfa

Les actionnaires du courtier en assurance français, Ascoma Niger décident de réduire son capital social de 50 millions à 10 millions FCfa

(Niamey et les 2 jours) - Les actionnaires de la société de courtage en assurance Ascoma Niger Sarl, filiale nigérienne du courtier français Ascoma, ont décidé lors des dernières assemblées générales mixte et extraordinaire, de revoir à la baisse le capital social de la compagnie qui passera désormais de 50 à 10 millions FCfa.

Une baisse drastique qui pourrait selon des assureurs, cacher un mal-être dans cette société qui exerce depuis 2011, ses activités de courtage d'assurance et de réassurance sur l'ensemble du territoire nigérien. « En réalité, une réduction de capital est souvent motivée par des pertes lorsqu’elle fait suite à une baisse d’activité. Il est question généralement pour cette entreprise, de réduire le capital pour repartir sur de bonnes bases.», explique un économiste.

Le dépôt des pièces requises et des statuts mis à jour a été effectué au greffe du Tribunal de commerce de Niamey et de même que d'autres formalités, le 25 juin dernier. Cependant, il faut dire que cette réduction de capital intervient au moment où la Conférence interafricaine des marchés d'assurance (CIMA), organisme communautaire du secteur des assurances regroupant 14 pays de l'Afrique centrale et de l'Ouest, exige aux sociétés d’assurance de procéder à une augmentation de leur capital social minimum. Ce dernier passe de 1 milliard FCfa à 5 milliards FCfa. Les assureurs locaux disposent d’un délai de cinq ans pour se conformer à cette exigence. Ascoma Niger n’est toutefois pas concernée par ces mesures.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.